Le premier est le Professeur Pierre Delbet, chirurgien des armées. Pendant la guerre de 14-18, en cherchant une substance capable d’exalter les cellules afin qu’elles puissent triompher des microbes, il découvrit, l’effet régénérateur et anticancéreux du chlorure de magnésium. Il baptisa cette méthode « cytophylaxie », ce qui signifie protection des cellules. Pierre Delbet, s’intéressait également à l’impact de l’agriculture sur la santé humaine et démontra par ses expériences que dans les régions riches en magnésium, les gens développaient nettement moins de pathologies. Il ne parvint cependant pas à fédérer ses confrères pour proposer une politique préventive du cancer. En 1934, il déclarait devant l’académie de médecine : « Aucune activité humaine, pas même la médecine, n’a autant d’importance pour la santé de l’homme que l’agriculture ».

Le second est le Docteur Auguste Neveu, modeste médecin de campagne, qui au travers de ses communications a tenté d’attirer l’attention du milieu médical sur sa méthode découlant des travaux du professeur Delbet. Pour lui, la cytophylaxie est « une méthode générale, qui augmente la résistance de l’organisme, non seulement contre l’infection des plaies, mais contre l’avitaminose, contre l’anaphylaxie, contre le dépérissement sénile et contre la cancérisation.» Le fait d’avoir amené avec le chlorure de magnésium, tout à fait « fortuitement » une guérison dans un cas de diphtérie, fut le point de départ de ses recherches sur le traitement des maladies infectieuses en général. Et c’est ainsi qu’il découvre que c’est dans les cas de poliomyélite que la « drogue » du professeur Delbet démontre, de la façon la plus éclatante, ses extraordinaires vertus.

A l’état naturel, le chlorure de magnésium se trouve dans le sel de mer, et dans les sols sains et riches. Il existe encore quelques endroits sur la planète où le sol contient des éléments colloïdes sous une forme totalement assimilable par l’organisme humain. Le raffinage du sel lui fait perdre une grande quantité de magnésium, tout comme les conservateurs utilisés dans l’industrie alimentaire. Quant aux végétaux issus de l’agriculture industrielle, ils sont en partie dévitalisés par les traitements chimiques des sols et des fruits et légumes.

Chlorure_MagnesiumDe ce fait notre alimentation ne suffit plus à couvrir les 350 à 480 mg quotidiens dont nous avons besoin. Or le magnésium est nécessaire à tous les processus biochimiques de notre organisme : métabolisme ; synthèse des acides nucléiques, des protéines, des hormones ; reproduction cellulaire ; transmission des influx nerveux ; reproduction cellulaire. Il participe au bon fonctionnement de toutes les grandes fonctions de l’organisme. Celui-ci ne disposant d’aucune réserve en magnésium, il lui faut un apport journalier pour assumer ses besoins physiologiques, faute de quoi des troubles peuvent survenir.

Ces troubles sont notamment : fatigue chronique ainsi que tout manque d’énergie, réactions émotives, dépressions, comportement psychotique, impulsion rapide, confusion, colère, nervosité, irritabilité, incapacité de penser clairement, insomnie, spasmes musculaires, tremblements, convulsions, sensibilité excessive à la douleur, problèmes vasculaires, durcissement des artères, arthrite, maladies cardiovasculaires, fibromyalgie, spasme vasculaires, spasmophilie, palpitations, crampes.

Il n’est pas le seul minéral dont nous avons besoin, mais présent dans tous les tissus et organes, c’est un cation essentiel pour notre équilibre, d’autant plus qu’il favorise l’assimilation et la fixation d’autres minéraux. C’est un puissant régulateur, qui stimule les cellules et renforce notre système immunitaire. Les indications du Chlorure de Magnésium sont innombrables. Adultes et enfants peuvent bénéficier de ses bienfaits, tout comme nos amis les animaux et la terre de votre jardin. Ses contre-indications sont très restreintes. Son utilisation est fortement déconseillée pour les personnes souffrant de néphrites et de lésions rénales. Ce n’est pas un médicament, mais un complément alimentaire, totalement compatible avec tout traitement médical. Seul petit inconvénient, son goût désagréable même s’il ne persiste pas.

1 clic sur le lien pour en savoir davantage :