Mais de celui qui veut réaliser le commandement de Jésus : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » ou travailler à l’avènement du Royaume de Dieu sur la terre, on s’exclame : « Quel orgueil !… Pour qui se prend-il, celui-là ? » Eh bien, dans les deux cas, c’est une erreur.

Un homme n’est pas humble du simple fait qu’il s’incline devant le riche et le puissant ; donnez-lui une grande somme d’argent, ou un poste élevé, et vous verrez s’il est humble ! Et s’il est soudain confronté à une grande épreuve, vous verrez s’il est humble devant le Seigneur !

Aux moindres difficultés, combien de gens se révoltent contre Dieu ou nient même son existence ! La véritable humilité, ce n’est pas de s’incliner devant le pouvoir ou l’argent, mais d’être capable de dire, comme Jésus au jardin de Gethsémani : « Père, que ta volonté soit faite et non la mienne »."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

NB : Pour recevoir chaque jour une pensée, vous pouvez vous inscrire en ligne sur le site de l'éditeur : EDITIONS PROSVETA