Propriétés médicinales du mielLes diverses utilisations médicinales du miel semblent s’être transmises, de façon traditionnelle et empirique au fil des siècles. Depuis quelques années, les scientifiques se sont davantage penchés sur ce produit et des dizaines et des dizaines d’études ont été réalisées. La plupart d’entre elles ont confirmé les vertus que l’on avait traditionnellement accordées au miel, mais d’autres ont également permis de lui découvrir de nouvelles propriétés thérapeutiques.

Globalement, on peut dire aujourd’hui que tous les miels possèdent les vertus suivantes (de façon plus ou moins marquée selon les variétés) :

Propriétés antiseptiques et antibiotiques : Les effets antiseptiques du miel sont connus depuis la nuit des temps et ont récemment été reconnus par plusieurs études scientifiques. Du fait de différents facteurs liés à la nature complexe de ce produit (notamment sa texture, son PH alcalin, les enzymes et les composés antibiotiques naturels qu’il contient, ainsi que sa faible teneur en protéines), le miel tend à prévenir le développement et la croissance des bactéries et des virus à l’extérieur (effet antiseptique) et à l’intérieur du corps (effet antibiotique). D’où son efficacité pour traiter les brûlures, y compris les brûlures d’estomac.

Propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes : Cette action est principalement due aux flavonoïdes. C’est pour cette raison que le miel donne de si bons résultats dans le traitement de certains problèmes de peaux (notamment plaies, brûlures, engelures, crevasses…), surtout en association avec de la propolis. Ce facteur, associé aux propriétés antiseptiques et antibiotiques du miel, explique également ses effets positifs dans le traitement des infections ou des inflammations des voies ORL. Des recherches récentes au Pays de Galles ont montré que le miel était un antibactérien efficace, y compris contre le redoutable staphylocoque doré. En outre, il favorise la cicatrisation et apaise la douleur. Des vertus en partie dues à ses propriétés hygroscopiques (il absorbe l’humidité de l’air) et acides.

Propriétés antitussives et expectorantes : Elles sont également reconnues depuis la nuit des temps et ont été scientifiquement prouvées. Le miel tend à la fois à limiter le besoin de tousser (action antitussive, en cas de toux sèche) et à augmenter l’expulsion du mucus (action expectorante, en cas de toux grasse). Cet effet serait dû à différents composés volatils qui y sont contenus.

Propriétés digestives : Elles sont dues aux différents enzymes contenus dans le miel, mais aussi à la qualité de ses glucides. Le miel tend à protéger la flore intestinale et à améliorer le transit. Il peut également être considéré comme un laxatif doux.

Propriétés antioxydantes : Elles sont principalement dues à la forte teneur du miel en polyphénols, mais aussi en bêta-carotène et vitamine C7. Ces composés permettent à notre organisme de lutter contre certains problèmes et certaines maladies liés au vieillissement.

Mais les vertus du miel ne se limitent pas à cela. On a vu que la composition du miel pouvait être très différente d’une variété à l’autre, notamment en ce qui concerne sa teneur et sa concentration en différents sucres, sels minéraux, oligo-éléments… C’est pour cette raison que certains miels sont plus indiqués que d’autres pour traiter ou prévenir certaines pathologies ou certains problèmes de santé. Vous trouverez donc ci-après quelques conseils pour bien choisir votre miel en fonction des propriétés que vous recherchez mais aussi en fonction des goûts, des saveurs et des textures que vous préférez.

Morceau choisi, extrait du livre Guérir avec les Abeilles de Muriel Levet aux éditions TrajectoireE (p54 à 55, chapitre Le Miel). Guérir par les abeilles

  • Vous pouvez en apprendre davantage sur cet ouvrage ou vous l'offrir en ligne, découvrir d'autres livres traitant des diverses propriétés du miel, du pollen, de la propolis...d'1 clic sur ce lien : La BiblioThérapie d'Aquarienne.